Zone Enchantée

Incendie criminel à l’église de Tabgha en Galilée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incendie criminel à l’église de Tabgha en Galilée

Message par Colombine le Lun 22 Juin - 15:09

Incendie criminel à l’église de Tabgha en Galilée
Une religieuse inspecte les dégâts causés par l'incendie. - AFP
18/06/2015 10:42
SHARE:
         
(RV) Située sur la rive nord-ouest du Lac de Tibériade en Galilée, dans le nord d’Israël, l’église de Tabgha, où le Christ a procédé à la Multiplication des pains, a été incendiée dans la nuit de mercredi à jeudi. Un acte apparemment criminel qui a fait deux blessés et d'importants dégâts.
Dans l’après-midi, un groupe de prêtres locaux s'est rendu sur le site de l'église pour constater les dégâts. Parmi eux, le père Elie Kurzum, prêtre palestinien de l'Église latine pour la paroisse de Shefer Amr près de Nazareth. Il a livré sa réaction à Anne-Sophie Saint-Martin
 

L’incendie s’est déclaré dans la nuit avant d’être maitrisé par les pompiers. Un moine bénédictin - des bénédictins allemands administrent le site - et une jeune volontaire ont été intoxiqués par la fumée. Ils se trouvaient dans l’église au moment des faits. Ce jeudi matin, le Vicaire patriarcal pour Israël, Mgr Boulos Marcuzzo, s’est rendu sur place pour un premier état des lieux. Une grande partie du cloître situé devant l’église, a été endommagée. Des photos publiées par la police montrent un plafond, des sols et des portes endommagées par le sinistre. L'église elle-même ne semble pas avoir été touchée. Selon le Patriarcat latin de Jérusalem, les pertes se chiffrent à plusieurs millions de shekels (un euro valant 4,3 shekels).
16 jeunes interpelés
Quant aux causes de l'incendie, une enquête devrait bientôt être ouverte. « Il y a une forte possibilité qu'il ne s'agisse pas d'un accident » affirme Micky Rosenfeld, le porte-parole de la police israélienne. Celle-ci a annoncé l’interpellation, jeudi en fin de matinée, « dans un secteur proche de l'église de 16 jeunes dans le cadre de l'enquête pour vérifier s'ils sont impliqués dans l'incident survenue avant l'aube ». Selon elle, les 16 jeunes vivent dans des colonies juives de Cisjordanie dont 10 à Yitzhar, connue comme étant un bastion d'extrémistes ayant déjà été impliqués dans des crimes haineux.
Après l'attaque présumée, des graffitis avaient été découverts sur les murs de l’église : « Les fausses idoles seront détruites » peut-on lire. L’inscription, rédigée en hébreu, est tirée de l’Alénou LeShabeah, le texte de louange récité trois fois par jour par les juifs pratiquants.
L’Eglise de Tabgha avait déjà subi des actes de vandalisme en avril 2014 peu avant la venue du Pape François. Des croix et un autel avaient été la cible de jets de pierre et de crachats, lancés par une bande de jeunes garçons entre 13 et 15 ans. De jeunes juifs religieux qui s'en étaient également pris à des religieux.
« Ce nouvel événement ne favorise pas la paix entre les peuples de toutes les religions. Par ailleurs, cet acte n’encourage pas pèlerins et touristes, très présents à Tabgha notamment, à se rendre en Terre Sainte », commente Pierre Loup de Raucourt sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.




  .
avatar
Colombine
Administrateur

Féminin Messages : 79140
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 51
Localisation : Bretagne

http://enchanteresse.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum